02/04/2016 – Le grand retour d’Octave

      Commentaires fermés sur 02/04/2016 – Le grand retour d’Octave

Samedi 2 avril. Pleuvra, pleuvra pas cet après midi? Place Pelloutier, à 13H30, les cyclos et cyclottes présents en discutent sans fn. Confant(e)s pour la plupart.»Ca ne devrait pas le faire!» entend -on, au gré des regroupements.
J’apprends aussi les forfaits matinaux de quelques adeptes de l’Audax 150 kms. On parle alors probabilités météo. « Les probabilités restent scientifques, les maths ne sont qu’un outil» nous explique pédagogiquement Jacques de Marssac , homme d’une vie active riche d’enseignement et de recherche.
J’excuse spontanément les absences de copains liées au match à Castres ( et à la télé) entre le C.O et le Stade Toulousain. Normal. Comme Jacky, j ‘ai assisté à la victoire, hier soir, du Sporting contre Aurillac. Rugby, vélo…on aime!
Mais qu’est ce qui arrive à notre groupe 3? «Cap’Taine Claude»n’est pas présente et nous recherchons un capitaine aux références déjà testées.
Le même Jacques se dévoue et accepte cette responsabilité. Faut reconnaître qu’il inspire sacrément confance en conjuguant cartes au 25000e et GPS.Et allure constante, maitrîse du rythme , souci permanent de ne perdre personne.
Joli parcours d’environ 83 kms. Mixte.Par moments un peu sportif et «casse pattes» , par moments cyclo-touristique de fait .Cette fois aussi, l’émotion nous saisit devant un corps de ferme rénové , un village de caractère dont on se rapproche à chaque coup de pédale, des paysages de ceps de vigne dénudés.
On quitte Albi pour Castelnau de Levis et ses blés d’Or ( vite dépassés), Castanet et ses hameaux puis de superbes petites routes et chemins de traverse rarement plats nous menant au pied de Cordes via le Moulin de Julien.
Arrêt pipi aux toilettes cordaises. Discussions en tout genre. J’apprends -mais je ne dirai pas de qui car «elle » m’en voudrait – qu’un des cyclos du groupe s’est vu surnommé, il y a quelques temps, S…. « le roumaigaïre« . Il l’est toujours.
Château_de_Mauriac_commune_de_Senouillac_2Ensuite, on se bat avec la délicate montée de Vindrac vers Tonnac . Nouveaux eforts , ensuite, notament pour passer devant l’un des ântres du vigneron Robert Plageolles.

On se retrouve à Monteils avant de dépasser le châteauhotel-restaurant de Salettes ( sans étoile!) et le château de Mauriac du peintre Bernard Bistes .Suivent d’autres hauts puis les bas de Senouillac et le retour classique par Marssac , la bande cyclable le long de l’ex RN88 avant Albi.

bistes

Oeuvre du peintre Bistes

Là, sur ce retour, aux alentours de Senouillac, Rivières(?), Labastide et
Marssac, j’assiste et participe à un beau moment.Octave roule aujourd’hui avec
nous, après une courte convalescence post opératoire chez les Tamalous. C’est
son grand retour tant, je m’en aperçois, l’homme est apprécié par le groupe.
En cet instant, Octave soufre sur le vélo et perd de plus en plus de terrain.
On l’attend à quelques uns. Yvan le Normand se met alors à sa hauteur , pose
spontanément son bras droit sur son épaule et l’entraîne, le pousse
amicalement, efficacemment . Rien que pour ce geste, et pour l’air si désolé , à
Marssac, d’Ocave d’avoir retardé le groupe,

vive le vélo

samedi2avrilParcours : 84 km
Denivelé : 846 m
Vitesse moyenne ; 18.9 km/h
Temps : 4h 24mn