06-04-2016 – Hybride!

      Commentaires fermés sur 06-04-2016 – Hybride!

Mercredi 6 avril. La météo l’a annoncé: pas de pluie cet après midi, une température voisine de 13 et un vent d’ouest -nord ouest entre 25 et 30km/h. On rejoint, nombreux, la place Pelloutier pour les différents départs en groupes. En devinant qu’on roulera très vraisemblablement vers le Gaillacois et ses côteaux afin de rentrer, portés et supportés par Eole.

Comme d’habitude, les Tamalous s’envolent les premiers, sous les regards complices de tous les autres cyclos du CRA. J’observe la place…

Mon copain Jean Louis le Basque s’en va avec Cap’Taine Claude, Josette ( la Duchesse de Chevreuse selon une autre légende cyclo) et d’autres . Je rejoins le groupe d’Yvan et y retrouve 22 autres complices.Hubert et ses côtes endolories, Alain le Figaro de Mozzi, Jacques de Vigne Haut, Jacques le Grimpeur, Octave, Gérard, Jacques de Trombi Noscope, Jean et Claude de Cambon, Jacques du Roquefortin, Christian de la Madeleine,Alain, Serge et ses bacchantes, Grand Saint Bernard ( mari solitaire!) , et d’autres. Soit au total 24 bipèdes, tous mâles.

A notre tour de nous mettre en selle.Bonjour la cohésion et la discipline routière à tant de bonhommes!.La sortie d’Albi,via la route de Cordes, jusqu’au carrefour direction Castelnau , n’est pas des plus aisées. J’en connais même quelques uns qui , malgré nos éclats de voix précautionneux en arrière de la procession , ne se rabattent pas d’un centimètre lorsqu’ils entendent( ou pas!) «Eh, les gars, voitures derrière!». Y’en a même qui remontent le peloton…

Parcours de plus de 75 kms, accompli à rythme moyen . Albi. Castelnau de Lévis. Bernac.( mini côte) Cestayrols (courte côte) .Cahuzac.Vieux.Le Verdier. La base nautique de Vère Grésigne et sa côte de 2 ou 3 kms. On emprunte une très belle petite route de descente entre Castelnau de Montmirail et Gaillac. Puis Brens.Lagrave .Marssac et retour habituel jusqu’à la Maladrerie.

Au fil des kilomètres,notre groupe de 24 cyclos peine à trouver sa cohésion. La cherche t’il d’ailleurs? Il est et demeure hybride malgré, de temps à autre, les allées et venues du capitaine Yvan entre tête et queue de peloton.La régulation ne s’opère pas spontanément.On roule en fait sans osmose.Ca discute bien un peu mais …il manque , je crois,le souffle commun d’autres sorties.

Faut pas non plus dramatiser, les premiers attendent parfois les autres, au sommet d’une difficulté . A Cahuzac, on doit cependant crier que l’un de nos cyclos convalescents est un peu loin derrière.Il paraît logique de l’attendre.

Je garde aussi le souvenir d’une conversation insolite à cinq ou six cyclos ,lors de la halte -ravitaillement à Castelnau de Montmirail.Espiègle,son initiateur nous entraîne avec humour sur un sujet médical exclusivement masculin . On sourit, on rit . Ses récits de piqures mal placées nous font gamberger!

Sur le retour , Octave me parle de ses années de pilier de rugby tarnais et de ses copains: Revailler et Chollet . Le temps passe trop vite, nous voici à Albi.

Allez, à la prochaine, et même si la sortie du jour a été hybride ….vive le vélo!