20/04/2016 – Patience Marie …garde bien ta minerve !

      Commentaires fermés sur 20/04/2016 – Patience Marie …garde bien ta minerve !

Mercredi 20  avril.Météo France  a  classé  le Tarn en alerte  orange pour  cause  de  vent fougeux. Comme  d’habitude, l’Albigeois  est  moins  concerné  que  le Mazamétain mais les  sites  consultés prévoient ici des  vitesses inhabituelles.

La fréquentation s’en ressent  un peu. Cap’Taine Claude  entraîne finalement un groupe mixte 3-4 d’une vingtaine  de  cyclos vers la  vallée  du Tarn ,Longouyrou,  Villeneuve,Ambialet  et Fontcouverte. « On va rouler  plat et calme » dit elle.

Tu parles! Avant  d’apprécier  cette  si  belle  petite  route menant à Longouyrou et Ambialet, il  faut , bien sûr, vaincre  le  début  de  la  côte  de Peygue. Son virage  et  sa (courte) pente  à  12  ou 13%. Effort  garanti.

Voilà, c’est  fait. Les fréquences cardiaques  ont dû toutes pas mal augmenté   (167 pour moi) sauf  celle  de Jacky .Grâce  au petit moteur  électrique  accolé  au  vélo, il nous dépasse  sereinement sans véritable effort .On s’est  aussi  habitué  au  fil des sorties  communes au doux ronronnement de ce petit moteur venant  de  derrière  nous et annonçant notre imminent dépassement par l’une des plus  belles paires  de  bacchantes du  club.

Ière pause  à  Ambialet où on récupère  un autre membre  et  son superbe  vélo  électrique Lapierre «   Je  suis venu  d’Albi avec le groupe  1 »nous dit il fièrement.

Deuxième pause  à  Villeneuve, devant l’Hostellerie  des Lauriers. On passe  le  pont  du Tarn  et  on rejoint Ambialet  à  «   bonne  vitesse ». Grand Saint Bernard, Jacques  de Vigne Haut, Jean Louis  le Basque , Christian de la Madeleine et quelques autres animent à tour de rôle la tête  du  groupe.

Françis, le Tamalou d’un bon niveau au sein dugroupe 3 , s’en mêle  aussi  un  peu . « Moi, c’est les  côtes  qui  m’embêtent, sur  le  reste,ça  va » me dit  il avant qu’on évoque  ensemble  nos prochaines  ascensions corses. En rigolant.

Le groupe se  rassemble devant  le carrefour  de la  route de Villefranche permettant d’apprécier  le  méandre , le  village  et  le  prieuré. Reste  donc Fontcouverte  à  monter.3, 1 kms  entre 4,5% et 7% . Je m’en acquitte  mieux  que la fois précédente, en restant  sur  le  plateau intermédiaire  de  devant.

Jean de Cambon , monsieur  et  madame B. et moi décidons  alors de rejoindre Villefranche contre le  vent  pour  rentrer  sur  Albi par la  route  de Mouziès, Pomié  et Cambon.Les autres  restent  raisonnables.

Tout  se passe  bien jusqu’au  moment où ,près de la  maison de Jean Pierre-leur complice du site internet- un freinage a  failli  tourner à  la  catastrophe.

.Nous roulons en cet instant  2  par2. Bernard et moi  devant , Marie  et Jean quelques mètres  derrière. Marie  vient  de s’interroger  à  haute  voix  «   mais  où habite Jean Pierre, c’est pas loin d’ici  ? ».

Lequel Jean Pierre  s’active dans  son jardin et  nous  aperçoit,Bernard et moi.Nous  « salue. Surprise . Décision rapide  de freiner pour  s’arrêter. Et là, boum, patatras chez les B.  Marie ne peut éviter Bernard, chute, rebondit.

On a  peur  pour  elle mais , assez vite, elle   se  relève, parle  de  ses lunettes, bouge  ses  membres, rejoint  une  chaise  sur la terrasse et boit un verre  d’eau. Le projet d’appeler les pompiers  est  abandonné  après  quelques  hésitations. Elle  semble  bien récupérer  mais  avoue  des  douleurs  vers l’omoplate et le  cou.Le  casque  a heureusement protégé  la  tête. Il mérite aussi  de ne plus servir.

Finalement, Jean Pierre  ramène Marie  en voiture  à Albi .Bernard la  conduit aux urgences. Diagnostic du soir et bulletin de santé du lendemain: « …contusions ,  courbatures, fêlure nécessitant  une minerve pour les cervicales et  douleurs insistantes  au niveau  de l’omoplate….Ca ira mieux dans quelques jours ! »

Patience, Marie….garde  bien ta  minerve ! Ouf et à bientôt sur le  vélo avec un nouveau  casque.