22/02/2017 – La Datcha , la  Pallas et le pisse-Mémé

      Commentaires fermés sur 22/02/2017 – La Datcha , la  Pallas et le pisse-Mémé

Mercredi 22 Février. Je renoue  enfin avec le  rendez  vous  des  cyclos  du CRA .Le vaccin hivernal antigrippe  a bien fait  son effet sur  celle -ci  mais , ces derniers temps, il est resté impuissant  devant un autre  virus .Nous sommes  quelques uns   à  avoir  dû lever   le pied sur une ou deux semaines.

On renoue avec la  place Pelloutier  cet après midi sous un soleil chaleureux, une  température proche  des 16                 degrés et un vent parfois  incisif. Jean Louis le  Basque  ne passe  pas inaperçu. Mon pote  arbore  fièrement une  nouvelle tunique d’entraînement   zébrée   , noire et  blanche , assez  bizzaroïde  de  chez Tinkoff .Fabriquée  en Chine, elle  est aussi ornée de l’inscription  centrale      LA DATCHA. Sait il , mon pote, que « La Datcha », n’est autre que le nom de la Villa de Val-Thorens que possède le propriétaire milliardaire, mégalomane et égocentrique de l’équipe, Oleg Tinko ?.

Les départs  de  groupes  s’effectuent comme d’habitude. J’hésite  quelque peu avant  de me  retrouver  finalement  dans  le  groupe 3.  15 cyclos ,tous  des  bonhommes  car les dames   sont  ailleurs , dans un groupe  femmes Domi-Brigitte-Josette-et Claude. Michel P assure  seul la représentation masculine au sein de  ce  quarteron de muses. Elles  démarrent  à  fière allure .

  • On s’engage pour un périple  vers Lagrave, Montans, Loupiac, Lisle sur Tarn, les alentours  de Saurs, Gaillac, Labastide  de Lévis,  Marssac  et Albi .84 Kms environ en 3H48’ selon le   compteur  de Bernard transféré sur  Strava .  Au départ, on roule « cool ».En quittant Albi, on se fait d’ailleurs dépasser   après  le Séquestre   pour  les quatre  égéries du vélo albigeois et leur accompagnateur.

AlainB, l’ex Figaro de chez Mozzi  m’explique que, bien souvent, il lui est arrivé  de  couper les  cheveux  des  hommes  de plusieurs générations  d’une même famille. « Alors , lorsqu’ un gars  de  quarante   balais  vient me  saluer dans la  rue, je lui  demande  qui est  son père  car je ne peux reconnaître le  minot  de l’époque ».Plus loin, Jacques  de Vigne Haut fait un rapport circonscrit  sur  sa  semaine  de  skieur dans  un centre de  vacances  bien connu  des valeureux agents  des Finances. Yvan apprécie. Avec Octavio, on parle  du Canard Enchaîné et de l’imminente  décision dans l’après midi d’un certain maire  de Pau assez expérimenté  dans les  candidatures à l’élection présidentielle ? Ira ? ira pas ? Paris vaut il une messe ? Plus tard, Jean de Cambon et moi  nous  interrogerons,  devant le panonceau d’un restaurant gaillacois intitulé la Vache Rouge.

 La pause  ravitaillement  sur la place de  Lisle sur Tarn nous donne l’occasion d’admirer , garée  en face  de  nous, une  superbe DS  20 Pallas de 1973.Noire, intérieur  cuir, direction assistée, boite de vitesse à  commande hydraulique, freins  à  disque à  l’avant, suspension hydropneumatique, deux pédales, phares pivotants…Et chacun d’évoquer la ligne  révolutionnaire , à l’époque, de cette  voiture dont le général de Gaulle  fit sa convoyeuse  officielle !

Sur le retour, allez  savoir  pourquoi, Yvan nous  fait soudain  un rapide cours  sur  les  tisanes  et  s’avére  l’ambassadeur  du pisse –mémé, cette  fameuse  tisane  aux effets  diurétiques. Renseignements pris , je lui  dédis  cette  notice  explicative  du pisse-mémé  du Berry « …cette  tisane complexe  et raffinée vous offre, dès  sa première infusion, la fraîcheur  de la menthe,  le parfum des fruits rouges et du sureau, la gourmandise de la pomme  et du coing, la vivacité  de l’hibiscus et  du  cynorhodon aussi appelé  gratte cul, les bienfaits de la prêle, de la  camomille et un final généreux avec la touche  d’agrumes » .

Je l’informe  aussi  qu’il existe  bien un pisse pépé (https://www.berrichon.com/tisanes-exclusives/pisse-m%C3%A9m%C3%A9-et-pisse-p%C3%A9p%C3%A9-du-berry/).

 

En attendant un pot  commun, allez  vive le  vélo !