29/04/2017 – Le château de Paulin , le twist du VIF et la femen de Longouyrou

      Commentaires fermés sur 29/04/2017 – Le château de Paulin , le twist du VIF et la femen de Longouyrou

Samedi 29 avril. « Ce sera de loin le plus beau jour de ce week -end du Ier mai » entend -on de partout La place Pelloutier regorge de soleil vers 13H30 . Les cyclos présents – un peu moins nombreux qu’à l’accoutumée –apprécient mais ils portent surtout des maillots manches longues .

On décide spontanément de fusionner les groupes 3 et 3bis ou 4 avant de se rendre compte qu’il vaut mieux finalement, vu le nombre, en revenir à deux groupes distincts. Va donc pour un 3 bis. J’y rejoins Cap’Taine Claude, Brigitte J, Domi( sans Jacques et sans le camping car) , Robert des Bordes-de retour de son périple vélocipédique le long du canal latéral à la Garonne-, Henri, Jean Marc de la Madeleine, Françis C et deux autres copains dont un habitué des Tours de France de la Fédération . Il a déjà trois Tours de plus de 3 semaines et plus de 3000 kms chacun à son actif.

On s’engage en fait pour un périple d’environ 90 kilomètres autour d’Alban et de la vallée du Tarn et d’un dénivelée de près de 1100 mètres. Pas forcément celui prévu à l’origine par la capitaine. Non qu’il y ait eu des rebellions mais plutôt des chemins non trouvés. Ne culpabilise pas, Chère Claude, de ne pas nous avoir déniché , près de Bessoulet, le chemin de Moussou et son moulin  . Du coup, on s’en est allé avec toi depuis Villefranche vers le moulin de Bonneval . Et puis cette côte vers le château de Paulin et les gorges de l’Oulas. Et les anciennes mines de spath fluor au Burg ! Et l’évocation , près de Saint Jean de Jeannes, de la charcuterie Huc dont le patron a été mon voisin de tribune, pendant 4 ans, pour les matchs de rugby d’Albi. au Stadium Et la traversée de la route par un fort troupeau de brebis !Et ce arrêt pipi mémorable pour notre ex infirmière .Et la descente d’Alban vers la vallée et Saint André. Et le retour par Ambialet et Longouyrou Dur et superbe !  A classer dans les grands souvenirs.

Ah, ce château de Paulin !. Nous l’avons visuellement vérifié- , essoufflés lors de l’ascension : il est à la fois bâti sur un rocher et en partie adossé au roc lui-même qui lui sert de bouclier .Ses murs sont perpendiculaires au rocher, lui-même perpendiculaire à la rivière d’Oulas, plus de 100 mètres plus bas. Construit au 10 ème siècle pour veiller sur la grande seigneurie de Paulinet en partie détruit au 16ème, Il appartient depuis 1986 à Mister James Buchanan qui en a poursuivi la rénovation intérieure démarrée dans les années 1970 par plusieurs autres propriétaires privés.

Au hasard des conversations en duo, j’apprends quelques échos du très récent VIF –ce Voyage Itinérant Féminin .- Les capitaines de routes étaient facilement reconnaissables car chacune avait accroché à son casque une tresse de fils de laine d’une couleur particulière. Durant la soirée, l’animateur musical a été « légèrement » dépassé » par l’engouement des 122 cyclottes pour les chansons twist. « Let’s twist again ! twist and shout ! twist à Saint Tropez !La leçon de twist!”

Au retour , à Longouyrou, grâce à Françis C-dernier transfuge des Tamalous vers le groupe 3bis,- notre périple a pris une autre tournure.

A sa demande, on a prolongé notre halte – récupération par un moment d’observation, entre les vieux outils agricoles gisant de ci de là, de deux grandes sculptures de bois très expressives . Un bonhomme à la moue dubitative , légèrement en retrait, et une sacrée femme tout aussi imposante que ses seins nus et sa main protégeant ce que Gustave Courbet a voulu à tout jamais peindre dans son tableau sur « l’origine du monde ».

On a dédaigné le bonhomme et on s’est même laissé aller à une photo de groupe autour de la femen de Longouyrou et de la Vallée du Tarn.

Cyclos et cyclottes, la prochaine fois que vous passerez par Longouyrou, saluez la de notre part.

En attendant, allez, vive le vélo !

Michel DOUMERC (29 avril 2017°