Albi Cyclo

Albi Cyclo présente la lettre du Club Cyclo Randonneur Albigeois

lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois

 

lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois
lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois

lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois
Cyclo montagnarde des Hautes-Pyrénées – Juin 2015
Nous étions 4 à participer à la cyclo-montagnarde des Hautes-Pyrénées qui
se déroulait les 20 et 21 juin 2015. Le parcours de 199 kms avec un dénivelé de 4
596 m pouvait se faire sur 1 ou 2 jours. Ainsi, C. AUGEREAU – D. BABET et moimême
nous le fîmes sur 2 jours alors que L. DELEGUE le fit sur un jour.
1ère journée : 101 kms – dénivelé : 2 735 m
Le départ de Lourdes, direction Luz-saint-Sauveur, nous permit de nous
échauffer sur un long faux plat montant. A Luz, les choses sérieuses commencèrent,
puisque tout au loin le Tourmalet (2 115 m) nous attendait. Ce fut un long ruban de
cyclistes qui arpentait vaillamment cette 1ère ascension, et petit à petit le sommet
approchait avec les derniers lacets (les plus durs). Petite pause et prise de photos à
la stèle J. GODDET avant de basculer vers Sainte-Marie-de-Campan où un plateau
repas nous attendait. Après avoir repris quelques forces, direction Payolle, puis la
Hourquette d’Ancizan. Cette petite route qui serpente au travers de cette zone
pastorale est de toute beauté ; prairie, forêt, troupeaux de vaches et de moutons,
nous avions un réel plaisir de pédaler au milieu de ce magnifique paysage. Ensuite
descente vers Saint- Lary, où nous avions nos logements. Le soir, un repas convivial
réunissait l’ensemble des participants à la salle des fêtes.
lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois
2ème journée : 98 kms – dénivelé : 1 861 m
Le lendemain, à la sortie de St Lary, les premiers pourcentages du col d’Azet
nous servirent de « réveil matin ». La route s’élève régulièrement pour atteindre tout
au loin le col où un magnifique panorama s’offrait à nous. On pouvait admirer sur
360 degrés les pics enneigés sur un très beau ciel bleu (Néouvielle, Tourmalet,
Peyresourde…). Descente vers le lac de Génos-Loudenvielle et cap vers Arreau
pour gravir la dernière grosse difficulté : le col d’Aspin. Col qui se monte assez bien,
nous revoyons face à nous le Pic du Midi « souvenir, souvenir », puis descente vers
Sainte-Marie-de-Campan où une collation nous attendait. Allez encore un petit effort
pour atteindre Bagnères-de-Bigorre, puis Lourdes par la côte de Loucroupe.
lettre-club-cyclo-randonneur-albigeois
Ces 2 jours passés dans les Pyrénées furent pour moi un pur bonheur. Belles
rencontres, bonne ambiance, temps splendide et enfin des paysages remarquables.
Merci aux bénévoles et organisateurs pour ces 2 belles journées passées.
Prochain défi pour moi : le BRA.