17/06/2017 – Chloé, l’accordéoniste de Curvalle

      Commentaires fermés sur 17/06/2017 – Chloé, l’accordéoniste de Curvalle

Samedi 17 juin. 7H 55.Place Pelloutier. Le marché hebdomadaire  accueille maintenant de plus  en plus  de chalands .  Les  étals  semblent séduire de nombreux   bipèdes  à cabas ou  caddy  même  si plus d’un commence par faire   le  tour  du marché avant  de  se  poser  devant  son vendeur préféré. Parmi  les clients et  habitués , en  civil, Marie First Lady et Grand Saint Bernard  ne peuvent  résister à l’envie de venir saluer  les ouailles à deux roues qui arrivent progressivement , tout à côté..

Quel régal pour les  cyclos  du  Cra de  se  retrouver momentanément  sur  leur  enclos. Senteurs, couleurs, accents, bonne humeur, rires, palabres en occitan..C’est le  Sud !

Je  n’ai pas  encore  aperçu les éventuelles  brigades militantes  de   distribution de  tracts pour l’élection législative  de  demain mais j’imagine  qu’elles  ne  sont pas loin. Ou  en marche…

Bon , c’est  vrai, les rendez  vous  du  samedi  du  CRA ont  connu  participation plus  nombreuse mais les info-flash de Bernard n’ont peut être  pas  encore  atteint  tous les  cyclos. Et pour  cause, le dernier  rappel datera   ce même  jour  de…12h59.Le  changement  d’horaire , la date, la  chaleur, les obligations  familiales, les  envies  de  vacances  avant l’accueil  des  jeunes  générations, les autres  sollicitations  associatives  de la  semaine en sont  aussi vraisemblablement la cause.

Nous, on se  retrouve  à  huit, Henri C, Jacky, Jean Louis le Basque, José  et  son nouveau  vélo assemblé  par lui-même, Henri A ,Claude A, Alain et moi, sous  la  conduite de Cap’Taine  Claude, de  retour  de Norvège et  du Cap Nord. Rassasiée   de  saumons-pommes  de  terre, pas  vraiment  habituée  au steak  de  rennes , fan  des  moutons, des  fjords , des glaciers et  des paysages . Pas toujours  des contacts peu  chaleureux  avec quelques  Norvégiens. Impressionnée  par l’importance  économique  de l’hydro électricité  et..du pétrole. La première  assure l’indépendance  énergétique, les exportations du second  assurent  un haut niveau  de  vie  mais  une  vie  quotidienne  chère.

Notre itinéraire  nous  conduit  d’Albi à Bellegarde, Font couverte, Fabas, Ambialet, Villeneuve sur Tarn, Trébas, Plaisance, Alban, les Quatre Chemins, Fréjairolles, Cambon et Albi . Un peu plus  de  cent kilomètres  pour les  deux épicuriens  du paysage  l’ayant accompli  intégralement. Que  c’était  beau, ce  ciel dégagé   vers  la  vallée  du Tarn, les coteaux et  même, au  loin, la Montagne Noire.

Notre  souvenir le plus marquant  concerne  la  pause  ravitaillement  à Curvalle, devant  et  dans l’Hostellerie  des Lauriers  dont  le (  super gentil) patron est une  de mes  très vieilles  connaissances. On a été  ravitaillés  en eau fraîche  du  bar et  on a  eu  droit  à  une aubade  à  l’accordéon de la part des  jeunes  du Comité  des Fêtes  de Villeneuve  sur Tarn .

Un grand merci à  tous et à Chloé la jeune accordéoniste même  s’il ne faut pas en  conclure  qu’après on s’est sentis  pousser  des  ailes  pour affronter la  côte  Plaisance-Alban.

( 17 juin 2017. Michel Doumerc.)